2015-09-22 Rencontre avec Guerschon Yabusele

IMG 1431

Le Pôle Espoirs Masculin a reçu la visite de Guerschon Yabusele, jeudi dernier, à l’occasion de sa venue à Orléans. Guerschon est un ancien pensionnaire du pôle. Aujourd’hui, il joue dans la cour des grands avec le SPO Rouen.

Rencontre avec un des meilleurs joueurs français de sa génération […]

Guerschon Yabusele, 19 ans, ancien pensionnaire du Pôle Espoirs de la Ligue du Centre de Basketball 

IMG 1442

1.  Guerschon, peux-tu nous présenter ton parcours ?

J’ai été au Pôle Espoirs de 2008 à 2010. A l’époque le pôle était à Tours. J’ai joué en U15 France au club de Lucé pendant ces deux années. Par la suite, j’ai intégré le centre de formation de la Chorale de Roanne. J’ai passé 5 ans dans ce club. J’ai joué en Cadets, Espoirs, Pro A et ma dernière année en Pro B. Aujourd’hui, je joue pour le club de Rouen qui évolue en Pro A. Clubs :
2006 : Alliance Dreux (U11)
2006-2007 : Alliance Dreux (U13 Région)
2007-2008 : Alliance Dreux (U13 Région)
2008-2009 : Amicale de Lucé (U15 France)
2009-2010 : Amicale de Lucé (U15 France) 
2010-2011 : Chorale de Roanne (U17  France)
2011-2012 : Chorale de Roanne (U17 France et Espoirs Pro A)
2012-2013 : Chorale de Roanne (U17 France et Espoirs Pro A)
2013-2014 : Chorale de Roanne (Espoirs Pro A et Pro A)
2014-2015 : Chorale de Roanne (Pro B) 2015-2016 : SPO Rouen

2.  Que t’a apporté le Pôle Espoirs dans ta formation ?

Le Pôle m’a apporté une intensité au niveau des entraînements avec un travail important sur les fondamentaux, le dribble etc.

Cette expérience m’a permis également de créer des liens forts avec les autres pensionnaires et coachs. C’était un peu comme une « 2ème famille » …

3.  As-tu un joueur modèle auquel tu t’identifies pour progresser ?

A Larry Johnson, ancien joueur de NBA aux Hornets de Charlotte et Knicks de New York pour son profil physique. Je m’identifie également à Draymond Green des Golden States pour son intensité et sa combativité sur le terrain.

4.  Equipe de France. Quel est le moment le plus marquant que tu aies vécu ?

C’était en 2014, lors du ¼ de finale de l’EuroBasket U20 contre l’Espagne. Il reste quelques secondes à jouer, nous sommes à égalité, Benjamin Sene (un coéquipier) se blesse en sautant pour prendre le rebond et nous perdons la rencontre.

5.  Quels conseils donnerais-tu aux pensionnaires actuels du Pôle Espoirs ?

Tout d’abord d’être sérieux à l’école c’est important. Ensuite, je leur dirais que rien n’est jamais perdu. Il faut toujours croire en ses rêves, le joueur le moins expérimenté peut être un bon joueur du lendemain. Et enfin, ce n’est pas parce qu’un joueur est entré au Pôle Espoirs que tout est gagné.